OMGF = Google Fonts locales compatibles RGPD et site performant

OMGF = Google Fonts locales compatibles RGPD et site performant
9 mn de lecture

Comme la plupart des crĂ©ateurs de sites, vous vous servez sĂ»rement des Google Fonts mises Ă  disposition par votre thĂšme ou votre constructeur de page. Mais, savez-vous que l’utilisation de ces Google Fonts (polices Google) n’est pas conforme au RGPD, qu’elles bloquent le rendu et rĂ©duisent la performance de chargement des pages de votre site, mais aussi qu’il est possible de pallier ces problĂšmes avec OMGF ?

Vous voulez en savoir plus ?

Alors, voyons tout de suite pourquoi les Google Fonts ne sont pas conformes au RGPD et nuisent Ă  la performance d’un site web et surtout comment utiliser le plugin OMGF.

Pourquoi les Google Fonts ne sont pas conformes au RGPD

En fait, c’est assez simple :

Une page Web est composée de multiples fichiers qui sont servis par le serveur sur lequel ils sont stockés.

Chaque fois qu’un fichier est demandĂ©, l’adresse IP de l’appareil du visiteur est partagĂ©e avec le serveur hĂ©bergeant ce fichier.

Le problĂšme est qu’une adresse IP est considĂ©rĂ©e comme une donnĂ©e personnelle. En effet, elle peut conduire Ă  l’identification d’une personne physique.

Si les fichiers proviennent de votre hĂ©bergement, on dit qu’ils sont en local. Et, bien Ă©videmment, vous avez tout fait pour respecter le RGPD et les donnĂ©es personnelles. Donc, vous n’aurez aucun problĂšme avec la CNIL.

Mais, si vous utilisez les serveurs de Google pour vos polices, l’adresse IP du visiteur est envoyĂ©e Ă  Google. Google traitera alors les donnĂ©es de l’utilisateur Ă  des fins internes, et ce, sans aucun consentement prĂ©alable. Qui plus est, aux États-Unis, en dehors de l’espace europĂ©en.

VoilĂ  pourquoi les Google Fonts enfreignent le RGDP.

D’ailleurs, un tribunal allemand a dĂ©jĂ  condamnĂ© en janvier 2022 l’intĂ©gration des Google Fonts sur un site en indiquant que celles-ci violaient le RGPD (LG Munich, arrĂȘt du 19 janvier 2022, Az. 3 O 17493/20 (REWIS RS 2022, 1892)).

Pourquoi les Google Fonts sont des ressources qui bloquent le rendu

Voici un autre problĂšme soulevĂ© par l’utilisation des Google Fonts.

Lors des analyses de performance de sites WordPress, les Google Fonts sont des ressources qui bloquent le rendu.

Ce qui est somme toute assez logique puisqu’elles font appel Ă  des ressources externes telles que fonts.googleapis.com ou fonts.gstatic.com.

les Google fonts sont des ressources qui bloquent le rendu

Pour mieux comprendre, voyons comment fonctionnent les Google Fonts :

En bref, lorsque vous ajoutez une police Google sur votre site, un fichier CSS est crĂ©Ă© et rĂ©cupĂ©rĂ© sur le domaine fonts.googleapis.com. Ce fichier CSS rĂ©fĂ©rence toutes les Google Fonts prĂ©sentes sur votre site et utiles Ă  l’affichage de la page. Ensuite, les Google Fonts elles-mĂȘmes sont accessibles sur le domaine fonts.gstatics.com.

Par consĂ©quent, il faut se rendre Ă  l’Ă©vidence et constater que les requĂȘtes externes sont multiples pour charger et afficher les polices de votre page.

Car, tout d’abord, il y a une premiĂšre requĂȘte vers la feuille de style des Google Fonts, hĂ©bergĂ©e sur fonts.googleapis.com pour connaitre les polices Ă  utiliser sur la page.

Puis, une deuxiĂšme requĂȘte est nĂ©cessaire pour tĂ©lĂ©charger la Google Font depuis fonts.gstatic.com.

Et si vous avez plusieurs polices diffĂ©rentes, les requĂȘtes sont multipliĂ©es.

Tout cela prend du temps et nuit Ă  la performance de votre site. En effet, pour ĂȘtre au top en termes de performance, chaque milliseconde compte.

Alors, existe-t-il une solution pour que vos polices soient conformes au RGPD et ne nuisent plus Ă  la performance du site ?

HĂ©bergement en local des Google Fonts

La rĂ©ponse est oui, Ă©videmment : il suffit de stocker les polices en local. Ainsi, il n’y aura plus de requĂȘtes externes.

Comment faire ?

Il y a bien sĂ»r la solution d’hĂ©berger les Google Fonts localement de maniĂšre manuelle. En bref, il faut :

  • TĂ©lĂ©charger les polices sur votre hĂ©bergement
  • CrĂ©er les fichiers CSS pour les utiliser sur votre site
  • Mettre Ă  jour vos feuilles de styles.

Cela dit, vous pouvez utiliser Google Webfonts Helper. Ce site vous facilitera la tĂąche en vous permettant de tĂ©lĂ©charger les polices ainsi qu’une feuille de style.

Mais bon, c’est un peu compliquĂ©. Donc, je vous propose une autre solution extrĂȘmement simple que j’utilise depuis que je crĂ©e des sites sous WordPress : le plugin OMGF.

Voyons sans dĂ©lai ce qu’est OMGF et comment l’utiliser.

OMGF (Optimize My Google Fonts) : le plugin pour héberger localement les Google Fonts

OMGF alternative Google fonts performance et conformité RGPD

OMGF (Optimize My Google Fonts) est une extension freemium de Daan van den Bergh. Elle est présente dans le répertoire des plugins de WordPress depuis 2018.

Son auteur la met réguliÚrement à jour et répond rapidement aux questions posées dans la FAQ.

Le but d’OMGF est de vous permettre d’hĂ©berger vos polices Google Fonts localement.

Mais ce n’est pas tout. OMGF offre Ă©galement la possibilitĂ© de les prĂ©charger et d’empĂȘcher le chargement de celles que vous ne souhaitez pas utiliser.

OMGF est également disponible en version Pro pour des fonctionnalités plus avancées.

Installation et rĂ©glages d’OMGF

OMGF installation

Comme pour toute installation d’extension, tapez le mot-clĂ© (ici omgf), puis installez et activez le plugin.

Ensuite, rendez-vous dans RĂ©glages/Optimize Google Fonts.

réglages OMGF

OMGF présente plusieurs onglets : Optimiser les polices, Réglages de détection, Advanced Settings et Help.

Il est Ă  noter que les rĂ©glages de dĂ©tection ne peuvent ĂȘtre faits qu’en version pro.

Dans “Advanced Settings”, je vous conseille de cocher “Remove Settings/Files At Uninstall”. Ainsi, tous les reliquats de l’extension seront supprimĂ©s si vous procĂ©dez Ă  sa dĂ©sinstallation.

Et si vous constatez que certaines polices ne s’affichent pas correctement sous Divi ou Elementor, cochez la case “Divi/Elementor Compatibility”.

OMGF advanced settings

Retournez Ă  l’onglet “Optimiser les polices”, laissez “font-display options” sur “swap” et cliquez sur “Start optimization”.

OMGF optimiser Google fonts

OMGF se met au travail et scanne votre site WordPress pour trouver les Google Fonts.

OMGF Google fonts en local

Vous pouvez à présent cocher les polices que vous ne souhaitez pas charger sur votre site et celles que vous souhaitez charger et précharger.

Cliquez sur “enregistrer et optimiser”. OMGF va les tĂ©lĂ©charger, gĂ©nĂ©rer une feuille de style et supprimer les requĂȘtes Ă  fonts.googleapis.com et fonts.gstatic.com.

⚠​ Si vous utilisez des extensions de cache (par exemple WP Rocket, Autoptimize, W3 Total Cache, etc.), assurez-vous de vider leurs caches pour que les optimisations d’OMGF prennent effet.

Solutions aux problÚmes de détection par OMGF des Google Fonts

OMGF fonctionne trÚs bien. Mais quelquefois une extension ou un thÚme que vous avez installé peut bloquer le processus de découverte des Google fonts.

Bien souvent, il s’agit d’extensions d’optimisation qui jouent sur les Google fonts.

Voici quelques solutions qui pourront peut-ĂȘtre vous servir. 😉

Autoptimize : Allez dans l’onglet Extra et dĂ©finissez “Optimiser les polices Google” sur “Laisser tel quel”.

Divi : DĂ©sactivez “Improve Google Fonts Loading” ainsi que “Limit Google Fonts support for Legacy Browsers” dans Divi/Theme Options/General/Performance.

iThemes Security : DĂ©sactivez iThemes Security avant d’exĂ©cuter la dĂ©tection des Google fonts d’OMGF. AprĂšs avoir rĂ©ussi, rĂ©activez iThemes Security.

LiteSpeed Cache : Dans LiteSpeed ​​Cache/Page Optimization/ParamĂštres HTML, dĂ©sactivez “Charger les Google Fonts de maniĂšre asynchrone”.

NinjaFirewall : DĂ©sactivez temporairement “Set X-Content-Type-Options” sous Ninja Firewall/Firewall Policies/Advanced Policies.

SG Optimizer : DĂ©sactivez “Web Fonts Optimization”.

💡 Si vous utilisez Elementor, n’oubliez pas de dĂ©sactiver l’option Google Fonts pour empĂȘcher le chargement des polices Google dans Elementor > RĂ©glages > AvancĂ©.

RĂ©flexion finale sur Optimize My Google Fonts – OMGF

Optimiser les Google Fonts et les rendre conformes au RGPD n’est pas difficile.

Depuis 2018, je me servais de OMGF pour optimiser la performance de mon site et jamais, je n’aurai jamais pensĂ© qu’un jour cette extension me servirait pour rendre mon site Ă©galement compatible au RGPD.

VoilĂ , maintenant, il me fait double usage.

Et vous, l’utilisez-vous ou le dĂ©couvrez-vous ? Dites-moi tout en commentaire ! 😉

Soumettre un commentaire 💬

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires